Fumble81
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum de Fumble 81 : Association de jeux de rôle albigeoise
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Avril 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» Mesures gouvernementales et discord
Partie 1 : Le début d'un long voyage EmptyJeu 22 Oct 2020 - 17:57 par Altasure

» Les compétences
Partie 1 : Le début d'un long voyage EmptySam 12 Sep 2020 - 22:02 par Mimic

» Atouts et Handicaps (à la création uniquement)
Partie 1 : Le début d'un long voyage EmptySam 12 Sep 2020 - 16:49 par Mimic

» Rentrée 2020-2021
Partie 1 : Le début d'un long voyage EmptyMer 9 Sep 2020 - 13:45 par Graki

» Eclipse Phase : questions sur le jeu/l'univers
Partie 1 : Le début d'un long voyage EmptyLun 31 Aoû 2020 - 12:10 par Zayto

» Presentation
Partie 1 : Le début d'un long voyage EmptySam 29 Aoû 2020 - 23:07 par Rekni

» Nouvelle Table Eclipse Phase [COMPLET]
Partie 1 : Le début d'un long voyage EmptySam 29 Aoû 2020 - 13:57 par Le Chat

» De retour au Jdr !
Partie 1 : Le début d'un long voyage EmptyLun 3 Aoû 2020 - 18:55 par Floboucher

» Tout frais à Albi
Partie 1 : Le début d'un long voyage EmptyLun 3 Aoû 2020 - 18:54 par Floboucher

Le Deal du moment : -3%
5€ d’économie sur précommande ...
Voir le deal
164.90 €

 

 Partie 1 : Le début d'un long voyage

Aller en bas 
AuteurMessage
Altasure
Administrateur
Altasure

Messages : 221
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 32

Partie 1 : Le début d'un long voyage Empty
MessageSujet: Partie 1 : Le début d'un long voyage   Partie 1 : Le début d'un long voyage EmptyMar 15 Oct 2019 - 16:25

Je posterai à l'avenir les résumés dans la section dédiée à la partie plutôt que dans le calendrier, afin que vous puissiez retrouver rapidement les informations de la campagne.

Ah les joies des trajets en diligence !

Nos valeureux aventuriers venaient à peine de partir de Middenheim qu'ils commençaient déjà à regretter leur voyage. Malgré le fait qu'ils ne se connaissaient pas tous, ils étaient déjà liés par un sentiment commun : Celui de l'exaspération envers Maria Ortel, la retardataire qui allait transformer leur périple routier en épreuve d'endurance.

Portant son nourrisson braillard dans les bras et accompagnée par ses deux enfants, Julia et Arsène, qui peinaient à porter la lourde malle de leur mère, Maria Ortel se rendait elle aussi à Marienburg, pour le plus grand plaisir de ses compagnons de voyage qui devraient subir les affres de la présence de la noble pendant les 10 jours qui les séparaient de leur destination commune.

Partie 1 : Le début d'un long voyage Maria_12 Partie 1 : Le début d'un long voyage Julia_12 Partie 1 : Le début d'un long voyage Arszon11

Ne perdant pas le sens des affaires, même dans les moments les plus durs, certains de nos comparses aux mœurs douteuses firent en sorte de rendre tout ceci moins pénible... même si cela devait passer par souffler sa fumée de cigarette aux vapeurs épicées sur Arsène, ou bien essayer de trouver des marchandises pour leur commerce, au détriment de cette pauvre Maria ; elle qui passait pourtant son temps à leur conter ses voyages dans les plus grandes cités avec son incroyable mari, et à décrire toutes les robes bariolées qu'elle avait pu voir et porter, uniquement dans le but de faire passer le temps plus vite à bord de la diligence.

Après 3 jours en cette parfaite compagnie, alors que les heures semblaient de plus en plus longues, Heinrich, leur cocher, leur demanda si certains savaient se battre, la diligence commençant à ralentir. Cela vint donner une poussée d'adrénaline aux combattants du groupe, et une peur immense à Maria, qui put heureusement compter sur la présence de Gertrud pour trouver le moyen parfait pour calmer la noble dame.

Descendant de la diligence sur la demande de Heinrich, nos fiers combattants étaient prêts à en découdre. Enfin un peu d'action ! Ils allaient pouvoir faire circuler le sang dans leurs veines, et faire couler celui de ces maudits brigands ! En effet, ils étaient surs qu'il s'agissait d'une embuscade ! Il ne pouvait pas y avoir uniquement ce pauvre homme dans son caleçon de soie, couvert d’ecchymoses, accroché à un arbre, inconscient. Cela ressemblait beaucoup trop à un appât pour ne pas en être un. Et pourtant, après quelques minutes de recherches infructueuses, ils finirent par simplement ramener l'homme jouflu jusqu'à la diligence pour voir s'ils pouvaient le soigner. Siegmund, le répurgateur, fit son possible, mais il était plus courant pour lui de casser des os que de chercher à voir s'ils étaient déjà broyés. Un détail attira tout de même l'attention du patrouilleur fluvial, qui, fier de son expérience sur les esquifs parcourant le Reik, saucissonnait le bougre inconscient aux sièges de la diligence : L'homme portait une bague ornée d'un saumon et de deux rames entrecroisées, qui bien que sans réelle valeur marchande, laissa perplexe l'homme du fleuve.

Partie 1 : Le début d'un long voyage Siegmu10

La décision fut prise d'accélérer la course des chevaux jusqu'à la prochaine bourgade afin de déposer le malheureux au rebouteux du village, qui après plusieurs heures de travail, et des suées à grosses gouttes par la présence du répurgateur et de son élève, finit par annoncer à nos camarades que l'homme était hors de danger, et qu'il lui fallait maintenant du repos.

Leur acte de bonté réalisé, ils s'en retournèrent donc à l'auberge afin de profiter d'un repos bien mérité, et surtout d'un moment de calme, Maria étant déjà endormie, aidée par les talents de Gertrud. Notre cher patrouilleur fluvial fut le seul à vouloir en savoir plus sur cet homme qu'ils avaient trouvé, et l'aubergiste ne put lui donner que de maigres informations. Ce dernier était passé par l'auberge la nuit d'avant, accompagné par un autre homme à qui il donnait des ordres. Cela ne l'avançait pas vraiment. Il fallait maintenant prier Morr pour qu'il ne rappelle pas son ouaille avant qu'il ait pu donner des réponses.  

La nuit étant bien avancée, le sommeil emporta la plus part de nos voyageurs, à l'exception de Gertrud, qui avait fort à faire avec le rebouteux, avec qui elle commerça à sa manière, sous les yeux de Matthias, l'apprenti répurgateur, qui, suivant la jeune femme suspecte, finit par se retrouver spectateur d'une scène plutôt intime, à travers les interstices du bois de la porte de l'échoppe du soigneur.

Ils venaient de faire un tiers de leur périple, et celui-ci, bien qu'annoncé pourtant tranquille, prenait une tournure oscillant entre le grotesque et l'étrange. Espérerons pour eux que la fin du voyage serait plus clémente...
Revenir en haut Aller en bas
 
Partie 1 : Le début d'un long voyage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fumble81 :: Samedi soir :: Warhammer : L'Agonie Du Jour-
Sauter vers: